On avait déjà Moïse qui se shootait a l’écorce d’acacia, maintenant Jésus qui s’enduisait à l’huile de ganja… tu vas voir qu’on va bientôt nous dire que Mahomet se fumait un pét’ tous les matins sous sa tente tandis que Buddha se faisait des rails de coke (ou fumait les fleurs de Lotus)…

Mise à jour : Aux dires du site de fachos, France Courtoise, il paraît que cette info est fabriquée de toutes pièces par la synarchie cosmopolite (George Soros pour résumer) qui complote en secret pour pervertir notre jeunesse… (on va encore se faire taper par la police de la pensée parce qu’on cite des sites Internet pas politiquement corrects).

Jésus consommait bien du cannabis…

[Courrier international – n° 636 – 9 janv. 2003]

Jésus était vraisemblablement un consommateur de cannabis et l’un des premiers hommes à vanter les vertus médicinales de cette drogue. Il semblerait même que lui et ses disciples s’en soient servis pour opérer leurs guérisons miraculeuses.

Selon un article de Chris Bennett paru dans le magazine spécialisé High Times sous le titre « Was Jesus a stoner ? » (Est-ce que Jésus se camait ?), l’huile d’onction qu’ils utilisaient contenait une substance appelée kaneh-bosem, qui a été identifiée comme un extrait de cannabis. L’encens employé par le Christ lors des cérémonies renfermait lui aussi un extrait de cannabis, poursuit Bennett en citant des universitaires à l’appui de sa thèse.

« Le cannabis a sans aucun doute joué un rôle dans la religion judaïque« , déclare Carl Ruck, professeur de mythologie classique à l’université de Boston. A propos de sa présence dans les huiles d’onction, il ajoute : « Compte tenu des possibilités d’accès au cannabis et de sa longue tradition dans le judaïsme de l’époque […], c’est une substance qui ne pouvait qu’être présente dans les mélanges [chrétiens]. » Bennett écrit que les individus oints des huiles utilisées par Jésus « baignaient littéralement dans cette puissante mixture. […] Bien que la plupart des gens préfèrent aujourd’hui le fumer ou l’ingérer, le cannabis peut être aussi absorbé par la peau quand ses substances actives sont introduites dans un composant huileux. »

Citant le Nouveau Testament, Bennett écrit que Jésus enduisait d’huile ses disciples et les invitait à en faire autant avec les autres fidèles, ce qui pourrait expliquer les guérisons des maladies des yeux et de la peau mentionnées dans les Evangiles. « Si le cannabis était l’une des principales substances de l’ancienne huile d’onction […] et s’il a permis à Jésus de devenir le Christ et à ses disciples de devenir les chrétiens, alors on pourrait considérer la persécution des consommateurs de cannabis comme contraire au christianisme« , conclut Bennett.

http://cannabis.net/articles/jesus-cannabis.html