Les USA ont tenté d’évincer le Hamas déclenchant la crise interpalestinienne
[AFP – Le Monde – 04/03/2008]
L’administration Bush a secrètement tenté d’évincer le Hamas après les élections de 2006 remportées par le mouvement islamiste, déclenchant une crise interpalestinienne sanglante, affirme mardi le magazine américain Vanity Fair.Le journal assure avoir obtenu des documents confidentiels, et la confirmation de sources palestiniennes et américaines, indiquant que le président américain George W. Bush et la secrétaire d’Etat Condoleezza Rice avaient tenté d’armer une force palestinienne menée par des partisans du Fatah, le mouvement du président palestinien Mahmoud Abbas, pour évincer le Hamas du pouvoir.

« Mais le plan secret a échoué, provoquant un nouveau revers pour la politique étrangère américaine sous Bush« , affirme Vanity Fair.

« Au lieu de chasser leurs ennemis du pouvoir, les combattants du Fatah soutenus par les Américains ont permis par inadvertance au Hamas de prendre totalement le contrôle de (la bande de) Gaza« , ajoute le magazine.

Condoleezza Rice, qui se trouvait mardi en Cisjordanie pour tenter de sauver le processus de paix israélo-palestinien, a déclaré: « En, ce qui concerne l’article de Vanity Fair que je n’ai pas lu, je ne vais pas commenter cet article« .

La porte-parole de la Maison Blanche, Dana Perino a affirmé de son côté que « la secrétaire (d’Etat) Condoleezza Rice et son porte-parole Sean McCormack ont parlé de cette question aujourd’hui et dit que l’article n’était pas exact« , refusant de faire d’autres commentaires.

Le magazine affirme que la force du Fatah était menée par l’homme fort du mouvement, Mohammed Dahlan, ancien chef de la sécurité palestinienne auprès du président Mahmoud Abbas et qui a rencontré M. Bush à au moins trois reprises.

Un ancien conseiller néo-conservateur pour le Moyen-Orient du vice-président Dick Cheney, David Wurmser, a accusé l’administration Bush de s’être « engagée dans une sale guerre dans le but d’offrir la victoire à une dictature corrompue (menée par M. Abbas)« .

Il a indiqué à Vanity Fair que selon lui, le Hamas ne prévoyait pas de prendre le pouvoir dans la bande de Gaza en juin 2007, mais y avait été contraint par le Fatah.

Le Hamas contrôle Gaza depuis juin après avoir mis en déroute les services de sécurité fidèles au Fatah.

« Il me semble que ce qui s’est passé n’était pas tant un coup du Hamas, qu’une tentative de coup du Fatah qui a été devancée avant de pouvoir se produire« , a dit M. Wurmser.

Mme Rice a réaffirmé depuis Ramallah que « les Etats-Unis ont fait clairement état de leur volonté d’aider dans le cadre d’un effort international à améliorer la capacité de l’Autorité palestinienne à assurer sa sécurité« .

« Il est très clair que le Hamas est armé, et il est très clair qu’il est armé en partie par les Iraniens« , a-t-elle ajouté.

« Si le Hamas est armé par les Iraniens et que personne n’aide à améliorer les capacités des forces de sécurité de l’Autorité palestinienne légitime, ce n’est pas une très bonne situation« , a poursuivi la secrétaire d’Etat.

http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-34563442@7-60,0.html