Ce n’est pas un très gros sacrifice… depuis sa nomination, Kouchner n’a rien fait et n’a servi à rien. Aucun des dossiers majeurs de politique étrangère (infirmières bulgares, arche de zoé, tchad…)  n’est passé par lui. Il ne perd donc pas grand chose (mis à part ses émoluments) en démissionnant…

[CB Newsletter 04.03.08]
Le chef de la diplomatie Bernard Kouchner a estimé hier que la nomination de sa compagne Christine Ockrent à la direction de l’audiovisuel public extérieur était « un bon choix ». D’ailleurs, il trouve le choix tellement bon qu’il pourrait démissionner « s’il y avait conflit d’intérêt, je serai le premier à le reconnaître, je ne me mêlerai pas du tout d’audiovisuel extérieur, j’en fais le serment », a déclaré le ministre des Affaires étrangères à France Inter. Et le ministre des affaires étrangères d’ajouter : « Je ne vois pas pourquoi c’est toujours les femmes qui devraient démissionner ». « Je pense que ça se passera très bien », a-t-il affirmé. La nomination annoncée par l’Elysée de Mme Ockrent, 63 ans, a suscité une polémique, les syndicats de journalistes s’inquiétant « d’un conflit d’intérêt » et y voyant une menace pour la « crédibilité » de la nouvelle holding France Monde chapeautant France 24, RFI et TV5Monde.
En savoir plus :
http://www.cbnews.fr/articles/medias/kouchner-pret-a-demissionner-pour-ockrent