Il n’y a pas que les mafias qui sont interessés par les endroits où l’on peut recycler de l’argent sale, les banques aussi veulent récupérer une part de ce très gros gateau. Comme elles sont obligées de faire semblant d’être vertueuses, elles utilisent des paravents pour capter l’argent des trafics via les paradis fiscaux… un pays dirigé par une Mafia vénale, à deux heures de Paris, c’est très pratique pour tout le monde… surtout quand ce pays est à la charnière entre l’Est et l’Ouest.

[Faits et Documents n° 251 – Février 2008]

Le général italien Fabio Mini, qui a dirigé les forces de l’OTAN au Kosovo en 2002-2003, a déclaré au Corriere della Serra que l’indépendance « conviendra à ceux qui commandent : Thaçi (NDA : le Premier ministre) qui fait des affaires avec le pétrole, Ramush Haradinaj (NDA : ancien Premier ministre) qui est jugé devant le Tribunal pénal international de La Haye, Agim Ceku (ancien Premier ministre) qui veut devenir généralissime, Behgjet Pacolli (NDA : homme d’affaires milliardaire) qui a besoin d’un endroit pour mettre l’argent de son empire. »

Il a ajouté : « Ce qui intéresse les clans, c’est un endroit en Europe où vont s’ouvrir de nouvelles banques. Un port franc pour l’argent qui arrivera de l’Est. Monte-Carlo, Chypre, Madère ne sont plus sûres. Je comprends la hâte des Kosovars. Je ne comprends pas celle de la communauté internationale. »

D’ores et déjà, l’Union européenne a annoncé qu’elle allait verser un milliard d’euros au nouvel Etat.

http://www.faits-et-documents.com