[The Daily Green – 08 Janvier 2008 – Trad. Grégoire Seither]
Une catastrophe démographique est entrain de se préparer dans l’Afrique subsaharienne selon une nouvelle étude publiée par le « Centre Population et Développement » à Paris. Selon cette étude des tendances démographiques, si la population du continent au sud du Sahara, décimée par la traite des noirs et la colonisation, était d’environ 100 millions de personnes en 1900, elle a été multipliée par sept en 2005, pour atteindre 770 millions. En 2050 ce chiffre va passer à 2 milliards d’habitants, la population mondiale actuelle étant de 6,6 milliards.

En 1960, une seule ville africaine avait plus de 1 million d’habitants. Aujourd’hui plus de 40 villes sont dans ce cas. L’exode rural se poursuit à un tel rythme que les villes, déjà surchargées, n’arrivent plus à fournir des services de base tel les soins médicaux ou les infrastructures nécessaires comme le traitement des eaux et l’assainissement pour répondre aux besoins de leur population croissante.

En 2006, seul six nations africaines ont connu une croissance économique dépassant les 7% – soit le taux de croissance considéré comme étant le minimum pour soutenir une croissance démographique de cette magnitude.

http://www.thedailygreen.com/environmental-news/latest/africa-population-47010905