Joe Taylor est un chrétien fondamentaliste qui vit à Mount Blanco, au coeur de la « Vallée des Fossiles » du Texas. En bon membre de l’Eglise Baptiste, M. Taylor croit que la bible est la parole littérale de dieu et doit donc être prise au pied de la lettre. En conséquence, se basant sur une lecture littérale de la Genèse, il estime que la terre a été crée par dieu il y a 6 000 ans et que les fossiles de dinosaures que l’on trouve tout autour de son village, sont les restes d’animaux ayant vécu avant le déluge. Trop gros pour rentrer dans l’Arche de Noé, ils se sont noyés et ont disparu de la surface de la terre.

Joe Taylor n’est pas tout seul à penser cela, sa théorie est celle qu’enseigne la « science créationiste » des églises chrétiennes fondamentalistes aux U.S.A. et le candidat Républicain à l’investiture présidentielle, Mike Huckabee, a plusieurs fois déclaré qu’il croyait à l’interprétation au pied de la lettre de la bible : « Quand la science et la bible se contredisent, cela veut simplement dire que la science ne dispose de pas assez d’éléments pour tirer une conclusion valide. La science ne cesse de changer, la parole de dieu ne change jamais. »

Archéologue amateur, M. Taylor a amassé une jolie petite collection de fossiles, et notamment un crâne presque intact de Mastodon.

Fatigué de devoir expliquer sa théorie à tous les touristes de passage dans sa ville, qui s’émerveillent sur les fossiles de dinosaures « vieux de 65 millions d’années », M. Taylor a ouvert un musée,  le Mt. Blanco Fossil Museum, qui présente des fossiles de dinosaures à côté de panneaux expliquant que la théorie de l’évolution est fausse, que Darwin était un sataniste et que les déscendants d’Adam et Eve jouaient avec les dinosaures dans le jardin d’Eden. Il présente également des moulages « d’os de géants » (décrits dans la bible) ainsi que d’autres « preuves » de la véracité des faits énoncés dans le livre de la Genèse.

Malheureusement pour M. Taylor, son musée n’a pas vraiment rencontré le succès attendu et aujourd’hui il se voit obligé de vendre une partie de sa collection afin de payer ses dettes. Joe Taylor s’est donc résolu à mettre en vente son squelette de Mastodon et a envoyé une proposition à plusieurs musées à travers les Etats-unis…

… et c’est là que le bat blesse. Dans la documentation qui accompagne l’offre de vente, M. Taylor n’hésite pas à préciser qu’il s’agit d’un « crâne original de Mastodon » et dont l’âge « est estimé à environ 40 000 ans ». La note précise aussi que « les Mastodon étaient une sorte de Mammouth qui vivaient en Amérique il y a environ trois millions d’années ».

Il est clair que si M. Taylor proposait à la vente un « crâne de Mastodon vieux de 6 000 ans » il ne pourrait espérer en tirer les 160 000 dollars qu’il en demande. Alors, si c’est pour gagner du pognon, on peut bien faire une petite entorse à ses croyances, n’est-ce pas ?
Source : http://ap.google.com/article/ALeqM5htlFS6c4po-hqinVoOyLenT776pQD8U7V0QG0