Outre le fait que le paiement des indemnités aux familles tchadiennes a été négocié dès le départ par Claude Guéant (Rama Yade n’a quasiment pas participé à l’affaire Arche de Zoé, c’est Levitte et Guéant qui ont tout fait)…

il est évident que cette affirmation de Mme Yade relève de l’intox. Si ce n’est pas le contribuable qui va payer, qui est-ce ? Les membres de l’Arche de Zoé n’ont pas un sou vaillant et le gouvernement tchadien ne va certainement pas se substituer à l’association…

Et la France, qui a besoin du Tchad pour ses opérations politico-militaires en Afrique (notamment au Darfour) ne peut pas se permettre de se mettre la population à dos.

Alors c’est bien évident que c’est le contribuable français qui va payer la note de la connerie de Breteau et de sa copine clown, Emilie Lelouch…

Rama Yade entrain de raconter un gros bobard au micro de Europe 1[AFP 06/01/2008]

Les 6,3 millions d’euros que les six Français de l’association Arche de Zoé doivent payer aux familles tchadiennes ne seront pas versés par la France, c’est ce qu’a indiqué ce dimanche Rama Yade lors du « Grand Rendez-Vous » Europe 1 / TV5 Monde / Le Parisien. La secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères a expliqué que « ce n’est pas l’Etat qui a été condamné. Ce sont les responsables de l’association ». « On n’en finirait pas », a-t-elle ajouté.

Les condamnés de l’affaire Arche Zoé n’auront pas droit à un nouveau procès, a également précisé la secrétaire d’Etat. Elle a confirmé que leur peine de 8 ans de travaux forcés sera simplement transformée lors de leur convocation devant la justice.

Les six Français de L’Arche de Zoé ont tous été condamnés le 26 décembre à la même peine: huit ans de travaux forcés pour avoir tenté d’enlever 103 enfants au Tchad afin de les emmener en France il y a deux mois. Le tribunal les a également condamnés à verser « solidairement » aux familles des enfants un total de 4,12 milliards de francs CFA (6,3 millions d’euros) de dommages et intérêts.