[Reuters – 30/11/2007]

Un employé de Toyota Motor Corp est mort d’épuisement après avoir fait plus de 106 heures supplémentaires en un seul mois. Un tribunal japonais a confirmé que la mort de cet employé était bien due au surmenage – invalidant ainsi une décision du ministère du travail de ne pas payer de compensation à sa veuve. Le ministre ainsi que Toyota avaient jugés qu’il n’existait pas de preuve d’un lien entre le surménage de l’employé et la cause de son décès.

http://links.reuters.com/r/P65EH/4XZ7M/OJPN2/NFIUF/TM27O/YT/t