[Gregoire Seither – IES News Service – 21/11/2007] 

Le célèbre comique U.S. George Burns avait coutume de dire “Pour réussir dans ce métier, la chose la plus importante est d’être sincère. Et si vous arrivez à faire semblant que vous êtes sincère, alors là votre succès est garanti.” 

L’éditorialiste néo-conservateur Chris Matthews s’est appuyé sur cette maxime pour écrire son nouveau livre “Life is a Campaign” (La Vie est une campagne électorale). Il y explique que nous devons nous inspirer des hommes politiques dans la gestion de notre vie quotidienne, apprendre d’eux l’art de faire semblant de s’intéresser aux autres, faire semblant d’écouter, faire semblant de se soucier des autres alors qu’on se fiche totalement de ce qui leur arrive ou de ce qu’ils ont à nous dire. .

Invité par le journaliste John Stewart  dans son émission « The Daily Show », Matthews a été interpellé par les auditeurs : « C’est cela votre philosophie de vie ? Vous dites aux gens de mentir, de faire du lèche-cul aux gens dont on veut obtenir quelque chose, de leur dire ce qu’ils veulent entendre afin de les manipuleer ? Voilà ce que vous conseillez aux Américains ?”

Chris Matthews a eu l’air surpris de cette remarque:  “Ben oui, je ne vois pas où est le mal ?”

Je suppose que c’est cela qu’on appelle « la droite décomplexée »… 

http://www.thedailyshow.com/video/index.jhtml?videoId=104548&title=chris-matthews