Pas étonnant que l’armée a du mal à recruter…

L’Armée réclame leur prime d’engagement aux soldats blessés qui n’ont pas pu terminer leur durée contractuelle

[Gregor Seither – IES News Service ) 21/11/2007]

Le Pentagone force  des dizaines  de milliers de soldats blessés en Irak à restituer les primes qu’ils ont touché quand ils se sont enrolés. La prime est versée au moment de l’engagement et stipule que le soldat doit servir un certain temps dans l’armée.

Le Pentagone explique que ces soldats n’ont pas le droit de garder ces primes étant donné qu’ils n’ont pas réalisé la totalité de leur tour de service et que leur blessure les oblige à quitter l’armée.

Jordan Fox de Pennsylvanie a quitté l’armée trois mois avant sa date de fin de contrat, suite à une grave blessure causée par l’explosion d’une bombe sur le bord de la route. Il souffre de lourdes séquelles dans le dos et a perdu la vue dans son oeil droit. Au début du mois il a reçu un courrier du Pentagone le sommant de rendre environ 3 000 dollars US qu’il avait reçu comme prime lors de son engagement dans l’armée.