C’est marrant comment les pouilleux voleurs de poules suscitent nettement plus de haine que les escrocs propres sur eux qui volent des milliards. L’Italie veut jeter les roumains à la mer à cause d’un meurtre mais ferme les yeux sur les meurtres de la camorra et la corruption de Berlusconi…

Vous allez voir que bientot la bourgeoisie décomplexée va revenir aux méthodes de Fourrier du XIXè Siècle : élimination physique des pauvres dans les bagnes et les mourroirs isolés…

Pourquoi se faire chier à envoyer les Rroms dans le désert quand on peut leur appliquer la « méthode allemande » et les gazer directement ?

[LE MONDE | 07.11.07]
Le premier ministre roumain Calin Tariceanu entame, mercredi 7 novembre, une visite de deux jours en Italie destinée à apaiser les tensions que la question de l’immigration a provoquées entre Rome et Bucarest.

Ce déplacement intervient alors que les deux pays tentent de d’arrêter les actes xénophobes visant des immigrés roumains en Italie après le meurtre d’une Italienne attribué à un jeune Roumain d’origine rom, et le décret-loi pris par le gouvernement Prodi afin de pouvoir procéder à des expulsions massives (Le Monde daté 4-5 novembre). « Nous ne voulons pas que ceux qui travaillent honnêtement soient victimes de l’action de la police italienne ou des préfectures« , a déclaré M. Tariceanu avant son départ à Rome.

(…)Cette mission délicate est compliquée par les déclarations du ministre roumain des affaires étrangères, Adrian Cioroianu. Evoquant en direct à la télévision, le 2 novembre, le cas de la minorité rom, M. Cioroianu avait indiqué s’être interrogé, alors qu’il se trouvait au Caire, sur la possibilité d’acheter « un morceau du désert égyptien pour y mettre tous ceux qui nuisent à notre image ».

Des associations de défense des droits de l’homme se sont aussitôt solidarisées avec la minorité rom, et ont réclamé la démission du chef de la diplomatie roumaine, qui accompagne M. Tariceanu en Italie.

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3214,36-975523,0.html