LA STAR DU REGGAE SUD-AFRICAIN LUCKY DUBE TUÉE PAR DES MALFAITEURS

[AFP Vendredi 19 octobre 2007]
Le chanteur sud-africain Lucky Dube, star internationale du reggae, a été tué par balles jeudi soir au cours d’une tentative de vol de sa voiture dans la banlieue de Johannesburg, a annoncé la police vendredi.

Lucky Dube, 43 ans, l’un des trois grands chanteurs africains de reggae avec les Ivoiriens Alpha Blondy et Tiken Jah Fakoly, a été tué par les tirs de malfaiteurs devant ses deux enfants à Rosettenville (banlieue au sud de Johannesburg), a précisé la police à l’AFP.

« Il se trouvait à Rosettenville vers 20H00 (18H00 GMT) et était apparemment en train de déposer l’un de ses enfants. Ce dernier venait de sortir du véhicule quand des inconnus se sont approchés pour essayer de voler (la voiture). Touché par balles, il est mort sur le coup », a déclaré la capitaine Cheryl Engelbrecht, porte-parole de la police.

Selon un témoin, cité par le quotidien The Star, Dube a essayé de s’enfuir avec sa voiture, mais en a perdu le contrôle après avoir heurté une autre automobile et un arbre.

Lauréat de plusieurs prix, Dube a enregistré 21 albums, dont « Prisoner » (1989) et « House Of Exile » (1991), et a joué en Europe, en Afrique et aux Etats-Unis.

Il avait commencé sa carrière en 1979 en sortant un disque de « mbaqanga » (musique zouloue traditionnelle) avant de passer au reggae en 1985, un genre qui n’avait alors qu’une audience confidentielle en Afrique du Sud.

Arborant de longues dreadlocks, une barbe et une moustache broussailleuse, il avait l’allure du parfait rasta, mais assurait ne pas consommer d’alcool ou de drogue.

Il est le seul artiste sud-africain à avoir signé sous le fameux label américain Motown, selon le site officiel Luckydubemusic.com.

« Je suis effondré », a déclaré à l’AFP le poète et chanteur Mzwakhe Mbuli, un ami de Dube, qui s’est immédiatement rendu sur les lieux du crime.

« La musique de Lucky Dube connaît un grand succès à l’étranger. Il était une légende », a-t-il déclaré, avant de s’interroger: « la criminalité est hors contrôle. Où va ce pays ? »

L’Afrique du Sud est l’un des pays les plus violents au monde, avec plus d’une cinquantaine d’homicides par jour.

En 2006, lors de la sortie de son dernier album « Respect », Lucky Dube avait déclaré à l’AFP: « Nous avons essayé l’amour, l’unité, la camaraderie, mais ça ne semble pas beaucoup marcher pour nous. Il faut du respect, parce que c’est ce dont le monde a besoin maintenant. »

Publicités