[Faits & Documents n° 244 – 12/10/2007]

La ministre de la Justice Rachida Dati pourrait être à nouveau mise en difficultés, mais, cette fois, avec des conséquences plus graves pour elle : une biographie à paraître chez Albin Michel, La Tricheuse, dont l’auteur pourrait être le journaliste d’investigation de L’Est Républicain Laïd Sammari. Constitué semble-t-il d’après son dossier de candidature à l’École nationale de la magistrature (où elle a été reçue sur titres et recommandations sans passer le concours), il démontrerait que divers diplômes dont l’ambitieuse Garde des Sceaux se pare seraient falsifiés.

http://www.faits-et-documents.com

MISE A JOUR : Info confirmée 15 jours plus tard par la presse « mainstream » – comme quoi, quand on lit F&D, on est au courant avant tout le monde 🙂  :

Dati aurait menti sur son diplôme
[JDD26.10.07]
L’Express révèle que Rachida Dati a mentionné un diplôme qu’elle n’a jamais eu dans le dossier présenté à l’Ecole Nationale de la Magistrature. La rumeur avait déjà enflé pendant l’été et la Garde des Sceaux devait sortir un livre pour mettre fin à ces bruits. Dans tous les cas, c’est un nouveau coup dur pour la ministre, dont les premiers mois à la Chancellerie sont agités.
http://www.lejdd.fr//cmc/politique/200743/dati-aurait-menti-sur-son-diplome_67037.html