Encore une fois : si cela n’était pas sorti dans les blogs, qui en aurait parlé ? Quand on voit à quel point les grands patrons des médias et les rédacteurs s’auto-censurent pour ne pas déplaire à Sarkozy, on se dit que – malgré tous leurs défauts – heureusement qu’il y a le canal des blogs pour « sortir » les affaires qui ne vont pas tarder à arriver…Comme disait Robert Fisk : « Quand on voit de tels journaux, on ne s’étonne pas que les gens préfèrent cliquer sur Google Actualités plutot que de tourner les pages d’un journal »

[Blog PEOPLE – 11.10.2007]

Le divorce entre les époux Sarkozy, Cécilia et Nicolas, s’annonce comme plus probable de jour en jour. Cette rupture des Sarkozy enflamme les relations entre la grande presse et la blogosphère. Lire la polémique opposant Laurent Joffrin du journal Libération à Daniel Schneidermann et versac : RUMEUR DE DIVORCE AVEC CECILIA SARKOZY.

Extrait:

« Il semble que Cécilia Sarkozy et le couple présidentiel soient pris en otage d’une guerre d’information entre Internet et les médias traditionnels : qui diffusera le premier une information, vraie ou supposée, qui lui donnera la plus grande ampleur, le plus gros buzz, qui produira l’analyse la plus fine, qui effectuera le meilleur décryptage, qui se livrera le premier au contre-décryptage du décryptage…?

Au sein de cette guerre entre anciens et nouveaux médias, toutes les vérités sont approximatives : les articles cités contiennent tous des exagérations, motivées par la position de l’un ou l’autre dans cette bataille : Laurent Joffrin exagère en parlant de rumeur “reprise ensuite dans la blogosphère à l’infini”, versac exagère tout autant en étouffant la part prise par Internet à cette diffusion (le site Bakchich), et annonçant un boycott personnel de Libération, quant à Schneidermann, souvent fin analyste, malheureusement un peu aigri depuis son licenciement, il semble à son tour utiliser cette affaire pour régler des comptes avec les journalistes, se faisant le nouvel héraut du Net. Quitte à fausser sa démonstration : utilisant un indicateur “Google Actus” qui pointe davantage vers les grands sites institutionnels que vers la blogosphère, donc démontrant ce qu’il souhaite démontrer : l’implication des médias tradis plutôt que celle de la blogosphère. »

la suite sur le blog Sarkozy

http://people.blog.20minutes.fr/archive/2007/10/11/sarkozy-le-divorce-avec-c%C3%A9cilia-enflamme-les-relations-entre.html