Jeremy Scahill - l'armée privée de l'extrème droite USPOURQUOI L’ADMINISTRATION BUSH SOUTIENT-ELLE BLACKWATER COUTE QUE COUTE ?

La réponse est simple. Outre le fait que le programme politique de Bush/Cheney prévoit la privatisation massive de tous les services d’état (y compris les forces de police et de sécurité extérieure), il y a le fait que le fondateur de Blackwater Erik Prince est un chrétien d’extrème droite, mais surtout… le gouvernement des Etats-Unis a versé quasiment UN MILLIARD DE DOLLARS US en paiement des services de Blackwater (one billion dollars in govt. contracts).

Quand une entreprise reçoit autant d’argent public, il est évident qu’un partie de cet argent revient dans les caisses du parti au pouvoir par le biais des financement politiques. Cela vaut bien une petite action de lobbying de la part de la Secrétaire d’Etat, Condoleeza Rice, pour que le gouvernement irakien revienne sur sa décision (bidon) de retirer sa licence (qui n’existe pas) à Blackwater.

Dans le Washington Post du 25/09/2007 :

Selon les données collectées par le site Web indépendant de défense des contribuables, FedSpending.org, les contrats du Département d’Etat avec Blackwater depuis 2004 portent sur une valeur de 840 millions de dollars US tandis que le Pentagone a payé environ 100 millions de dollars en sous-traitance. Le Ministère des Affaires étrangères, le Congrès et diverses agences ont, de leur côté versé plus de 70 millions de dollars d’argent public à Blackwater USA.

http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/content/article/2007/09/25/AR2007092502675_pf.html

De son côté, Jeremy Scahill, auteur de l’ouvrage Blackwater dénonce dans le documentaire ci-dessous, une armée privée, dirigée par des militants de l’extrème droite chrétienne et qui, de plus en plus, se positionne sur le marché de la sécurité intérieure et de surveillance des citoyens états-uniens. Ainsi, lors de l’ouragan Katrina, ce sont des mercenaires de Blackwater USA qui patrouillaient – lourdement armés – les quartiers dévastés de la Nouvelle-Orléans, pour « lutter contre les pillards ».

Blackwater: Shadow Army