Nostradamus avait bien dit que, le jour où il y aurait un pape allemand, la fin du monde ne serait pas loin. Pour la fin du monde, je sais pas, mais si le Pape se met à parler comme son compatriote Karl Marx, et que Ousama Bin Laden se met à citer Emmanuel Todd, et Noam Chomsky… alors c’est sûr que le grand soir n’est plus très loin !!!

Benoît XVI dénonce le capitalisme débridé et la quête du profit

[Reuters – 24/09/2007]
Benoît XVI a dénoncé dimanche le capitalisme débridé qui creuse davantage encore le fossé entre les riches et les pauvres et menace l’avenir de la planète.

Capitalisme et distribution équitable des richesses ne sont pas contradictoires, a dit le pape bavarois lors de sa bénédiction dominicale. Mais la quête du profit, a-t-il poursuivi, ne doit pas aller sans contrôle.

« Les urgences de la famine et de l’environnement démontrent avec une clarté croissante que la logique du profit, si elle prévaut, accroît la disproportion entre les riches et les pauvres et mène à une exploitation ruineuse de la planète », a poursuivi le chef de l’Eglise catholique.

« Le capitalisme ne doit pas être considéré comme le seul modèle valable d’organisation économique », a-t-il insisté, reprenant les mots de son prédécesseur, Jean Paul II.

http://abonnes.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-32537120@7-37,0.html