Alexis Debat, c’est un peu comme notre Alain Bauer et Thierry Rauffer. Des gens qui font leur beurre en nous servant une soupe familière, qui confirme ce que nous voulons entendre. Les chaines de télé ne vont pas aller chercher des noises à un monsieur toujours prêt à meubler l’antenne avec des prédictions apocalyptiques et qui vont dans le sens de la pensée commune, n’est ce pas ? Ca fait vendre de la copie, des gens comme ça !

Comment Alexis Debat a trompé tout Washington

[Rue89 – 14/09/2007]
Pendant des années, cet « expert » a mené en bateau think tanks et médias qui avaient pourtant de quoi douter.

Comment peut-on, à l’heure d’Internet, bidonner des interviews de tous les grands de ce monde, sans se faire confondre, tout en travaillant pendant cinq ans pour le réputé département d’investigation d’une des plus grandes chaînes américaines?

Révélée par Rue89, l’affaire de l’expert affabulateur tourne au scandale aux Etats-Unis. Comment Alexis Debat, spécialiste autoproclamé du terrorisme, a-t-il pu se forger pareille carrière: collaborateur des revues Politique Internationale ou National Interest, consultant d’ABC News, chercheur au prestigieux Nixon Center où passait, au gré des conférences, la crème de la politique étrangère américaine?

Le 5 septembre, donc, Rue89 révèle que Debat a fourni à la revue française Politique Internationale une fausse interview, signée sous son nom, du sénateur Barack Obama, candidat à l’investiture du Parti Démocrate pour la présidentielle de 2008. Alexis Debat, selon notre enquête, a également gonflé son CV, faisant valoir un doctorat qu’il n’a pas, ou se targuant de titres imaginaires…

http://www.rue89.com/2007/09/14/comment-alexis-debat-a-trompe-tout-washington