[Les Indigènes de la République – 20 septembre 2007]
La liste des transfuges du PS au parti de Sarkozy semble devoir s’allonger. Ce serait déjà un secret de Polichinelle dans les cénacles politiques et le marais médiatique, Julien Dray, le fondateur de SOS-Racisme et membre éminent du Parti socialiste, s’apprêterait en effet à rejoindre le gouvernement lors d’un remaniement ministériel qui pourrait avoir lieu en janvier prochain.

Il ne lui resterait que sa brosse à dent à glisser dans sa valise Gucci pour se transporter de la rue Solférino au siège du ministère qui lui serait concédé.

On ignore encore de quel département il héritera, si cette information se confirmait, mais à notre humble avis on pourrait lui donner la charge d’un « ministère de la Reconquête des territoires perdus de la République » qui travaillerait en étroite association avec le ministère de l’Immigration et de l’Identité nationale. Seul problème, il est vrai, son amie de toujours et ex-présidente de Ni Pute Ni Soumise a déjà la responsabilité de ce dossier au sein du gouvernement. On pourrait, pour résoudre la question, nommer celle-ci a la tête d’un secrétariat d’Etat à la Glandouille.

Ah, pour conclure, nous trouvons parfaitement injuste que Malek Boutih, qui attend depuis si longtemps, ne soit pas déjà ministre !

http://www.indigenes-republique.org/spip.php?article1014