[CNET September 7, 2007]
La semaine dernière, les visiteur du site Web de la Bank of India ont été détournés, sans même s’en rendre compte, vers un site pirate hébergeant des exploits nocifs. Que des criminels trafiquent les serveurs pour détourner les visiteurs d’un site légitime n’est pas nouveau, mais ce qui est surprenant c’est que de plus en plus de cybercriminels sont des personnes qui n’ont pas de grandes connaissances techniques.

La société Finjan, spécialisée dans la sécurité informatique, a identifié plus de 10 kits prêts à l’emploi, vendus sur Internet qui vous permettent de pirater des sites Web et piéger des utilisateurs . « Aujourd’hui, si vous voulez être un cybercriminel, explique Yuval Ben-Itzhak, directeur technique de Finjan, « il vous suffit d’acheter un kit auprès d’un hacker. Sans aucune connaissance technique ou d’expérience dans le domaine de la sécurité informatique, vous pouvez installer le kit sur un serveur Web et commencer à infecter les ordinateurs d’utilisateurs avec du code néfaste. Etant donné les opportunités de faire de l’argent que cela ouvre au cybercrime, nous verrons probablement un accroissement de ce genre d’activité, à la portée du premier internaute venu. »

http://reviews.cnet.com/4520-3513_7-6771187-1.html?tag=nl.e501