[Kisa – 27/07/08]

La ravissante journaliste Valérie Trierweiler est devenue depuis plusieur semaines la femme française la plus recherchée de la planète web.

Depuis mai-juin, la blogosphère répand l’information selon laquelle Valérie Trierweiler serait la maîtresse de François Hollande, mais le conditionnel est de mise depuis que le site Le Politique.com a été sommé par l’avocat de Valérie Trierweiler de supprimer « sans délais » toute mention qui identifierait sa cliente, ainsi que « toute représentation de son image », sans considération du caractère fondé ou non des allégations litigieuses, pour « garantir les droits » de sa cliente, « Madame XXXXXXX ».

Jusqu’à ce jour aucun magazine Français n’avait osé publié le nom de « l’amie » de François Hollande. C’est le magazine Choc qui franchit le pas, alors qu’en Grande Bretagne plusieurs quotidiens avaient déjà donné ce nom.

En page 98 de son numéro en kiosque actuellement, de façon discrète le magazine publie une photo du Premier secrétaire du PS avec le nom de cette journaliste en s’appuyant sur plusieurs sites internet et en précisant que c’est: « Une très, très, très bonne amie ».

http://www.kisa.fr/Valerie_Trierweiler%20_0256990341.html