[San Diego Union Tribune – 24.07.07 – Trad. Grégoire Seither]
En mai dernier, le maire de Mexico-City, Marcelo Ebrard, avait rassemblé les représentants des fonctionnaires municipaux dans un des derniers parcs de la ville pour les informer d’une nouvelle consigne surprenante : chaque premier lundi du mois, il serait interdit aux employés municipaux, quel que soit leur grade, de venir au travail en voiture. A la place, lui et son équipe viendront en vélo.

Le programme, intitulé « Ciclo-Paseos », permet notamment de circuler ce jour-là, à pied, en vélo, en planche à roulettes ou en rollers, sur certains itinéraires désignés, dans la capitale du Mexique, les rues étant fermées à la circulation automobile. Le circuit inclut notamment la célèbre Avenida Reforma et le centre historique de la ville.Le but de l’opération est de promouvoir les modes de transport non-polluants et de permettre à la population de « se réapproprier la ville, envahie par la voiture ».
http://www.signonsandiego.com/uniontrib/20070702/news_1n2bikes.html