[Le Journal du Dimanche 08/07/2007]

Les notes du général Rondot, contenues sur des fichiers effacés mais récupérés par les experts, ont été identifiés par l’ancien officier du renseignement. Elles mettent largement en cause Dominique de Villepin, dont le domicile et le bureau ont été perquisitionnés cette semaine, mais aussi Michèle Alliot-Marie, la ministre de l’Intérieur, qui savait pour les faux listings de Clearstream. Michèle Alliot-Marie pourrait se trouver rapidement dans la même tourmente que l’ancien Premier ministre.

La découverte de fichiers effacés dans l’ordinateur du général Rondot marque un véritable tournant dans l’affaire Clearstream. Authentifiés et commentés par l’ancien officier de renseignement, mercredi, face aux juges Jean-Marie d’Huy et Henri Pons, ces documents inédits impliquent, selon plusieurs spécialistes du dossier, un réel risque judiciaire pour Dominique de Villepin, voire pour Michèle Alliot-Marie. Ils accréditent la thèse selon laquelle le premier a pris part à la manipulation Clearstream pour nuire à Nicolas Sarkozy, et indiquent que la seconde en était informée au moins en partie.

Ces documents, remis le 27 juin aux deux juges d’instruction, sont des « notes d’étape » que Philippe Rondot avait rédigées pour lui-même, avant de les effacer de son ordinateur. Un expert, Philippe Joliot, a réussi à reconstituer ces fichiers.

Ces documents – que le JDD a pu consulter – sont intitulés Opération réservée PR [pour président de la République], Opération reflux [nom de code de la mission du général Rondot sur les listings Clearstream], et sont numérotés de 1 à 4. Dans la note n° 2, datée du 17 mars 2004, Philippe Rondot s’étonne de voir les noms de plusieurs ennemis de Jean-Louis Gergorin figurer dans les listings Clearstream, et note « l’apparition, également, de quelques hommes politiques de gauche et plus récemment de droite, dont – en ce qui concerne celle-ci – certains qui tiennent en ce moment ‘la vedette’ et, de ce fait, pourraient susciter l’intérêt de la magistrature suprême »

http://www.lejdd.fr/cmc/societe/200727/les-juges-cherchent-villepin-et-mam_36481.html