Ventrilo est un logiciel de Voix sur IP utilisé dans les tchats des joueurs d’univers en ligne, comme par exemple World of Warcraft. Cela permet aux ligues de se parler plutot que de communiquer par texte.

Le logiciel n’est pas très sécurisé, il est donc assez facile de voler des identités, de connecter un soundboard et d’harceler les équipes de joueurs en injectant des phrases de héros de cinéma et autres bruits dans la conversation. Le vidéaste VideoComp en a fait une spécialité… notamment en récupérant les phrases proférées par Duke Nukem.

Ici il affronte une « cheftaine de guilde » sur un « ‘vent » (environnement serveur personnalisé) qui perd assez vite les pédales et nous fait une démonstration de l’étendue de sa connaissance du vocabulaire de gros mots américain – sans parler de l’homophobie flagrante des gamerz pour qui tout ce qui n’est pas bien est « gay », « sucks cock », est « faggot », etc.

(Attention, si vous êtes offensé par le mot f**k prononcé sous diverses formes, passez votre chemin) 🙂

L’an dernier il était tencore très facile de d’envoyer un signal Skype dans Ventrilo et de s’en servir pour faire des faux appels, difficilement traçables – à condition de connaîtres les informations sur le canal.

Je me souviens d’une fois où tout le monde s’était donné rendez-vous sur le site de la Times Square Webcam à New-York (devant le magasin TGI Fridays, mise à jour en temps réel) pour regarder un pauvre passant se faire appréhender par la police parce qu’un membre du channel utilisait Ventrilo pour faire croire aux policiers qu’une grosse affaire de drogue était entrain de se préparer sur le trottoir devant les cabines téléphoniques.

Sous l’oeil rigolard des internautes connectés sur la Webcam, les flics ont fouillé les poubelles et les stands à journaux au moins 10 fois, la cabine téléphonique n’arretant pas de sonner 🙂

YOUTUBE : http://www.youtube.com/watch?v=jm3lPRnEISA

Ventrilo Harassment – Duke Nukem Forever