>>LA VEUVE DU MAFFIOSI GOTTI: LA VRAIE MAFFIA ELLE EST A WASHINGTON
[
New York Daily News – 11.06.07]
Victoria Gotti, la veuve du célèbre chef de la maffia new-yorkaise John Gotti a profité de la commémoration du cinquième anniversaire de la mort de son mari pour lancer un appel à la fin de la guerre en Irak et accuser l’Administration Bush d’être « la véritable Maffia », bien plus dangereuse que l’organisation de son défunt mari.

Dans un discours devant le mausolée de la famille Gotti, dans le cimetière du Queens, Victoria Gotti a déclaré : « Cela me met en colère que les gens continuent à être obsédés par la maffia et par John Gotti, comme s’il était le summum du mal. Ils feraient mieux de se tourner vers la vraie maffia, celle qui est à Washington. Leurs mains à eux sont couvertes du sang de 3 000 de nos enfants. C’est de cette maffia que vous devriez vous préoccuper, elle est bien plus dangereuse que mon mari ne l’a jamais été. »

John Gotti est mort du cancer il y a cinq ans dans un pénitencier fédéral, après avoir finalement rattrapé par le FBI. Sa « famille » se rassemble chaque année pour commémorer sa mort devant sa tombe… et généralement sa veuve fait un discours attaquant les juges fédéraux qui ont envoyé son défunt mari mourir en prison. Mais cette année elle s’en est prise à l’échelon supérieur :  « Les gens feraient bien de demander à Bush et à Cheney s’ils ont de la famille au front en ce moment, entrain de se faire tirer dessus dans le désert. J’aimerais bien avoir la réponse à cette question… et savoir pourquoi leurs enfants s’en tirent si bien tandis que l’autre rentrent estropiés ou morts. Chaque fois que je regarde les infos et que j’entends parler d’un autre soldat tué, d’un autre civil massacré, j’ai envie de vomir. C’est dégoûtant. »

Madama Gotti a également déclaré qu’elle voulait que les troupes US quittent l’Irak, « plutôt hier qu’aujourd’hui », mais qu’elle n’y croyait pas « car Bush et sa bande n’ont pas encore abandonné leurs rêves meurtriers de domination ».

« Il n’y a pas un pays au monde à qui ce type n’a pas cherché des crosses, » a t’lle poursuivi. « Et maintenant il veut aller chercher la bagarre avec la Russie ? Laisse tomber, ce mec est dangereux! »

http://www.nydailynews.com/news/2007/06/11/2007-06-11_the_real_mobs_in_dc-2.html