Kouchner chez les Bilderberg, faisant ami-ami avec Kissinger et Wolfowitz, criminels de guerre et massacreurs.. Décidément, il est vraiment tombé bien bas, notre médiatique de service… Hé Bernard ! Tu te souviens de ce que tu criais dans ta jeunesse ?

La réunion 2007 du Groupe de Bilderberg
[Faits et Documents – Emmanuel Ratier – n°238 – Juin 2007]
Comme F&D 235 l’annonçait en exclusivité, le Groupe de Bilderberg, la plus puissante association mondialiste (avec la Commission trilatérale et le Forum économique mondial) s’est réunie au Ritz Carlton d’Istamboul du 31 mai au 3 juin, l’entrée accélérée de la Turquie dans l’Europe étant l’un des enjeux majeurs de cette rencontre.

Les « maîtres du monde » ont été accueillis par le Premier ministre turc des Affaires étrangères Abdullah Gul qui les a conviés à dîner.

Une bonne partie de la presse locale, hostile à l’occidentalisation et au mondialisme, a vivement critiqué ce sommet secret.

A la différence des autres années, faute de place, nous ne publions pas la liste intégrale des participants (nous pouvons l’envoyer pour 5 euros port compris).

Parmi les personnalités les plus importantes, outre une très importante participation turque, figuraient la reine Béatrix des Pays-Bas, Juan Carlos et la reine Sofia, le secrétaire général de l’OTAN, le général Jaap G. Hoop de Scheffer, le Premier ministre finlandais Matti Vanhonen, le Premier ministre autrichien Alfred Gusenbauer, le président de la Commission européenne José Manuel Durao Barroso, le ministre des Affaires étrangères suédois et ancien Premier ministre Carl Bildt, les commissaires européens Neelie Kroes et Olli Rehn, le président du programme de développement de l’ONU Kemal Dervip, le PDG de Coca-Cola George A. David, le président du Council on Foreign Relations Richard Haas, le vice-président de Perséus (et membre de la Commission trilatérale) Richard Holbrooke, Vernon Jordan, directeur de Lazard Frères, Henry Kissinger, le ministre des Finances italien Tommaso Padoa- Schioppa, les multi-milliardaires David Rockefeller et Georges Soros, le PDG de BP et de Goldman Sachs International Peter Sutherland, le « néo-con » Paul Wolfowitz, Frank McKenna du Carlyle Group, etc.

Les Français présents étaient l’ancien ministre RPR des Affaires européennes et ancien commissaire européen Michel Barnier, le PDG d’EADS Philippe Camus, le PDG d’AXA Henri de Castries, le directeur de la rédaction du Figaro Nicolas Beytout (qui n’en a soufflé mot dans son quotidien), l’ancien PDG de Lafarge Bertrand Collomb, le vice-président de Fiat John Elkann, Thierry de Montbrial, président de l’Institut français des relations internationales, le président de la Banque centrale européenne Jean-Claude Trichet et surtout le nouveau ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner, coopté d’après nos informations avant même sa nomination par Nicolas Sarközy (un élément qui a évidemment joué pour ce poste).
http://www.faits-et-documents.com