mai 2007



Shmuel Trigano s’exprime en termes polis, mais le fond de son discours n’est rien d’autre que celui – plus brutal – que nous renvoient les colons en travers de la gueule quand nous osons critiquer la colonisation en Palestine… « Vous êtes des SHIT (merdes) – des Self-Hating-Israeli-Terrorists ». Dans la vision du monde de Trigano et Cukierman, les Palestiniens n’existent pas, la justice n’existe que pour eux, la violence ne vient que d’un seul côté et les cendres des juifs morts dans les camps est le ciment de leurs rèves racistes.

Ce n’est pas nous qui sommes ‘alter’, c’est eux. Pendant 4 000 ans la Torah nous a enseigné une seule loi : « tu ne tolèreras pas l’injustice ». Depuis 60 ans, des juifs se comportent vis-à-vis des palestiniens comme les goyim se sont comportés vis à vis des juifs… c’est ça le scandale que vous devriez dénoncer, Monsieur Trigano !

[Interview de Pierre Lurçat – Jerusalem Post – 22 mai 2005]

Sociologue et philosophe, Shmuel Trigano dirige la revue *Controverses* <http://www.lyber-eclat.net/controverses.html> publiée aux éditions de l’Eclat, dont le dernier numéro est consacré aux « alterjuifs ». A l’occasion d’une conférence organisée à Jérusalem sur le thème de la délégitimation d’Israël, il revient sur la signification de ce concept et sur le danger que représentent ces Juifs ennemis d’Israël, il est interviewé par Pierre Lurçat du Jerusalem Post, (22 mai) :

*Que désigne le concept d' »alterjuif » et pourquoi lui avoir consacré un numéro de votre revue ?

Nous souhaitions aborder un des phénomènes les plus importants des années 2000 : ce discours d’intellectuels s’exprimant « en tant que Juifs », qui a envahi les médias pour faire entendre, au nom de la morale juive et des leçons de la Shoah, une condamnation au fond de l’existence de l’Etat d’Israël, qualifié de bourreau nazi, et des communautés juives accusées de communautarisme. Les discours condamnant Israël à cette époque provenaient aux trois quarts de ces milieux-là. C’est un phénomène considérable qui demande à être analysé. Comment le définir ?

Ces milieux sont juifs, à n’en pas douter, mais ils ont choisi de se dissocier du peuple juif en situation d’adversité, pour l’accabler en se revendiquant d’un « autre » judaïsme. Le mot d’alterjuif est l’heureuse invention d’une des membres du comité de rédaction, Muriel Darmon.

Les groupes qui se sont formés à cette occasion se définissaient comme « une autre voix juive », un « judaïsme alternatif », etc. Face à ce discours, les Juifs tout court sont restés interdits. Nous avons voulu reprendre ce discours point par point et en faire l’analyse critique.

*S’agit-il d’un phénomène particulier à la France ou bien existe-t-il aussi en Israël?*

C’est un phénomène juif mondial allant des Etats-Unis à Israël. Ce genre de choses n’arrive qu’aux Juifs. On n’a jamais vu un intellectuel arabe se livrer à un tel jeu de massacre sur son propre peuple, se faire l’avocat de son propre abaissement, de surcroît dans une situation aussi grave.

Le postsionisme s’y inscrit totalement dans la mesure où son projet est le démantèlement du peuple juif et de l’Etat d’Israël, leur ruine morale, intellectuelle et politique. Le projet postsioniste a ceci de spécifique qu’il s’avance masqué derrière l’idéologie « droit-de-l’hommiste », qui pourrait bien être une mutation génétique du défunt marxisme, après l’effondrement de l’URSS. Je veux parler du postmodernisme. On y retrouve la même incompréhension du fait national.

Ce fut la défaillance la plus grande du marxisme. L’histoire a confondu cette défaillance qui a produit des millions de morts : après 70 ans de communisme, ce sont toutes les vieilles nations de l’Europe de l’Est colonisées par l’URSS, c’est la sainte Russie orthodoxe qui sont réapparues comme si rien ne s’était passé, confirmant la permanence du fait national.

C’est à ce moment-là du retour des nations, au moment où un nationalisme virulent secoue le monde arabe, que les postsionistes demandent à Israël de se faire hara-kiri…

C’est à cette même contestation de la nation que se livrent les « nouveaux historiens » en déconstruisant le récit national juif, selon des méthodes très douteuses qui n’ont d’universitaire que le nom. Ces intellectuels ont perdu la mesure de la critique intellectuelle ou de la contestation politique. Plus profondément, ils ont perdu le sens de la réalité.

*Est-ce un phénomène psychologique (haine de soi juive) ou bien proprement politique?*

– L’explication de la haine de soi est une explication psychologique déresponsabilisante. Sans conteste, il y a une dimension pathologique dans ces discours où transparaît paradoxalement une véritable inflation du moi qui part de la conviction de la toute puissance des Juifs (et d’Israël).

Nous avons quelques textes de psychanalystes qui analysent ce syndrome mais nous avons voulu y voir avant tout un acte politique et intellectuel. C’est à ce titre que nous avons analysé avec beaucoup de précision le discours de ces intellectuels et contesté leurs affirmations, qui prennent beaucoup de libertés avec la rigueur intellectuelle et la connaissance historique.

Nous avons en effet assisté à une perversion des critères de la morale et de la vérité qui a campé les victimes en coupables et accusé les victimes des coups qu’elles recevaient. Leur responsabilité politique devant la société occidentale est immense car ils ont contribué à étouffer la réalité de l’antisémitisme.

Les agressions antijuives annonçaient les émeutes qui ont secoué et secouent la France. En déniant l’existence de l’antisémitisme et en en accusant les Juifs eux-mêmes, ils ont endormi les réflexes de la société et sa vigilance face au djihad mondial.

*Quel rôle remplissent les alterjuifs dans le débat politique en France ?*

– Ce qui s’est passé ces dernières années peut mieux être contemplé avec le recul. Les alterjuifs ont bénéficié d’une couverture médiatique quasi totale, tout en se plaignant d’être victimes de la censure « communautaire ».

Ils ont pris en otage l’expression de la voix juive en se présentant en professeurs de morale juive, à un moment où l’Europe, et notamment la France chiraquienne, faisaient entendre une condamnation d’Israël, complaisante envers la cause arabe, pour des raisons à la fois internes (la présence d’une communauté arabo-musulmane très importante) et externe (s’opposer aux Américains).

Aucune autre opinion n’a pu s’exprimer en ces jours-là. La voix des alterjuifs apportait une confirmation de la condamnation. La pire des choses était que l’acte d’accusation était dressé par des voix juives. Mais au fond, c’est vieux comme le monde…

–  Pourquoi les alterjuifs consacrent-ils tant d’efforts à vouloir priver les Juifs du droit de parler de la Shoah?

C’est que la Shoah les gêne beaucoup. Elle les gêne parce qu’elle rappelle que les Juifs ont été détruits dans la Shoah en tant que peuple, tandis que leur vision pseudo-éthique d’un Israël « conscience » de l’humanité ne résiste pas à cette confrontation.

L’alterjudéité concerne en général des milieux juifs qui se sont éloignés de la vie juive. C’est leur droit, néanmoins ils ressentent une existence juive au grand jour comme une menace et une agression envers leur façon d’être, une monstruosité. Avez-vous remarqué que ce sont les Juifs vivants qui dérangent l’ordre du monde ? Les Juifs ont l’indécence de vivre après la Shoah et de rendre un coup quand ils le reçoivent !

– Existe-t-il un lien entre le phénomène alterjuif et la réalité politique israélienne ?

– Il ne faut pas oublier que le fléau en question est venu d’Israël. Depuis la fin des années 1990, les postsionistes et autres nouveaux historiens se sont livrés à une entreprise méthodique de destruction symbolique d’Israël, accrédités par les chaires universitaires qu’ils occupent. Le coup ne pouvait pas être plus fatal. Si Israël le dit…

Sachez que ces livres sont automatiquement traduits en France. Comment voulez-vous que réagisse le public qui reçoit ces ouvrages ? Il les prend au sérieux. Il ne fait pas de doute qu’une société israélienne dont les élites produisent un discours autodestructeur de ce type-là, est gravement malade.

–  Quel danger représentent les alterjuifs ?

Le danger concerne l’image de soi. On ne respecte que les gens qui se respectent. Montrer un tel visage, c’est lancer aux ennemis d’Israël, hélas fort nombreux, un signal très clair les poussant à l’attaque, en leur donnant le sentiment qu’il ne reste plus qu’à donner l’estocade finale pour en finir avec les Juifs.

Par ailleurs, leur discours pseudo-moral se fonde sur une injustice à base de mépris ethnique : ils pleurent le malheur palestinien – « péché originel » d’Israël – mais restent cois sur l’injustice dont le monde séfarade a été victime de la part du monde arabe. L’Etat d’Israël n’a aucune dette envers le monde arabe et les Palestiniens.

Il y a eu un échange de populations et des spoliations bien plus importantes pour les Juifs issus du monde arabe. Leur souffrance, leur mémoire, leurs intérêts sont profondément bafoués par ce discours autoaccusatoire. C’est comme s’ils n’existaient pas alors qu’ils constituent la majorité de la population israélienne.

Les dimensions symboliques et culturelles sont capitales sur le plan politique : avant de détruire quelqu’un, on ruine son image morale, son prestige de telle sorte que le frapper devient « normal ». C’est ce qui est en jeu aujourd’hui : tous ces discours augurent-ils d’une entreprise de destruction à venir d’Israël ?

PS : Le Forum Leatid Israël organise une soirée débat sur le thème « La déligitimation d’Israël : AlterJuifs et post-sionisme », avec Itshak Adda, Eliézer Cherki, Muriel Darmon, Manfred Gerstenfeld, Pierre-Itshak Lurçat et Shmuel Trigano. Mardi 29 mai, à 20h30. Campus Kiriat Moria (Binian Mélitz), 3, Rehov Ha’Askan, Jérusalem.

Controverses :
http://www.resiliencetv.fr/modules/news/index.php?storytopic=80

Les alterjuifs
http://www.resiliencetv.fr/userinfo.php?uid=137


A voir absolument, un Thierry Meyssan en grande forme, didactique, convaincant, argumenté… et bon nombre de points qu’il aborde posent des jalons pour la résistance future à l’Empire…

Le nouveau livre de Thierry Meyssan, L’Effroyable imposture 2, paraît simultanément en français à Paris et en arabe à Beyrouth. L’ouvrage, qui traite de l’offensive israélienne contre le Liban et du remodelage du Grand Moyent-Orient, est déjà salué comme une référence par de nombreuses personnalités libanaises.

Une équipe de ViVé a filmé l’entretien que Thierry MEYSSAN à accordé à René BALME.
Oulala vous présente ce document exceptionel de 58 minutes.

http://www.oulala.net/Portail/article.php3?id_article=2994


« Il est temps que l’Etat d’Israël mette un miroir devant les Juifs de France », écrit Gael Pinto dans Ha’aretz, à propos du meurtre par un Français fraîchement émigré en Israël d’un chauffeur de taxi arabe israélien. Le racisme anti-musulman entretenu dans la communauté juive de France est responsable d’un tel acte, explique-t-il dans le quotidien israélien.

“Pardonnez-nous notre racisme” par Gael Pinto
[Ha’aretz – Tel Aviv – 18/05/2007 – Traduit par Carole Sandrel]
« Le meurtre de Taysir Karaki de Beit Hanina, 35 ans, père de cinq enfants, est le fait d’un individu seul, mais le terreau sur lequel le terroriste juif français Julian S. a grandi n’en réclame pas moins un examen collectif.

Plus d’un juif français a expliqué au cours de la récente campagne de l’élection présidentielle qu’il était pour Nicolas Sarkozy en raison de la main de fer dont il avait fait preuve contre les musulmans lors des affrontements de la banlieue parisienne en 2005. Son soutien sans équivoque à la communauté juive après l’assassinat d’lan Halimi en 2006, et le fait qu’il y ait attribué des motifs antisémites a aussi aidé Sarkozy à gagner à sa cause nombre de français juifs. Des réflexions du genre « Les Arabes sont en train de s’emparer de la France », et « nous avons besoin d’un homme véritable pour remettre de l’ordre ici » ont été émises par plus d’un Juif au cours de cette campagne.

Il y a aujourd’hui en France 600 000 Juifs. Contrairement aux enfants des immigrants musulmans, beaucoup de Juifs français sont parvenus à des postes de haut niveau et bénéficient du respect et la protection du gouvernement. Dans un Etat qui se veut le champion de l’effacement de l’identité religieuse au profit de l’identité universelle de tous les membres de la république, les Juifs ont joué sur les deux tableaux. D’une part ils se sont intégrés à la société française, et d’autre part ils ont constamment manifesté leur grande loyauté envers Israël et en particulier à l’aile droite des gouvernements qui se sont succédés au pouvoir dans les décennies passées.

Le militantisme de bien des juifs français et le racisme de certains d’entre eux à l’égard des musulmans ne sont pas des phénomènes nouveaux. Je me rapplelle sans difficulté un matin de shabbat dans une synagogue de Paris. J’avais douze ans. C’était en 1982, lors de la guerre du Liban et le rabbin prononçait la prière pour l’Etat d’Israël et ses soldats. L’assemblée répondait par des interjections du genre « Sharon, montre leur ! » et « Tuons-les ! ». Le rabbin ne chercha même pas à les faire taire.

Il était clair que cette communauté, qui pendant des années avait généreusement donné à Israël, utilisait l’Etat comme un outil de vengeance.

Aucun juif français n’oserait toucher à un Musulman en France. Le meurtrier juif Julien S. a immigré en Israël avant d’assassiner un Arabe. Car, en France, beaucoup de Juifs préfèrent se draper dans le tallit (N. T. châle de prière) de la victimisation – et les incidents anti-juifs leur donnent des munitions suffisantes pour le faire. L’image de la victime fait que le gouvernement, principalement en raison de ses propres sentiments de culpabilité à l’égard de la période de Vichy, leur apporte un énorme soutien.

Il est temps que l’Etat d’Israël mette un miroir devant les Juifs de France qui courent deux lièvres à la fois. Le premier ministre Ehud Olmert, ainsi que Dalia Itzik, présidente de la Knesset, devraient aller voir la famille de la victime du meurtre, et lui demander pardon au nom de l’Etat et du peuple juif, comme le roi Hussein de Jordanie l’a fait après le meurtre de sept jeunes filles à Beit Shemsh au cours de l’attaque terroriste de Naharayim en 1997, et comme le président français et son épouse, – Jacques et Bernardette Chirac – et le premier ministre Dominique de Villepin l’ont fait après le meurtre d’Halimi quand ils ont assisté au service religieux en sa mémoire dans une synagogue de Paris.

Les dirigeants de la communauté juive de France, que dirige le grand rabbin Joseph Sitruk, devrait par ailleurs se rendre à la Grande Mosquée de Paris demander pardon. Pardon pour le meurtre, mais aussi pour le racisme anti-musulman enraciné dans la communauté juive, et qui est l’une des causes premières de la détérioration des relations Juifs-Musulmans en France. »

http://www.haaretz.com/hasen/spages/860025.html


En ce joli jour de Civette, 27 Floreal An 215
Sources : http://fr.wikipedia.org/wiki/Calendrier_r%C3%A9publicain

————————————–
TURBOCAPITALISME SARKOSYSTE
————————————–

— Sarko se prend pour Berlusconi 😉
— avant: TF1 et LCI c’etait deja l’annexe de l’UMP
— maintenant: ca va etre l’annexe de l’Elysee en direct ;-))))

>>LCI SUPPRIME « LE MONDE DES IDEES » SUITE A UN ARTICLE DU MONDE
[CBnews 16.05.07]
LCI (groupe TF1) a supprime de sa grille l’emission « Le Monde des idees », realisee en partenariat avec Le Monde, apres la publication d’un article dans le quotidien ou une source qualifie LCI d' »annexe de l’UMP », selon le site http://www.rue89.com. LCI pourrait revoir sa position si le quotiden presente des excuses a la redaction. Dans son edition datee du 8 mai, parue au lendemain de l’election de Nicolas Sarkozy, Le Monde a publie un article sur la soirée électorale à la télévision. « Du côté d’Europe 1 aussi, les invités se font plus rares que le 22 avril (…). Je file à LCI, lance dans les couloirs l’un des invités. Je fais les deux annexes de l’UMP », pouvait-on y lire. A noter qu’Europe 1 n’a de son côté pas réagi à l’article.

>>LE « JDD » EN GUERRE CONTRE LAGARDERE
[Liberation 16.05.07]
Apres la censure d’un article revelant que Cecilia Sarkozy n’avait pas vote, les journalistes s’insurgent.
http://www.liberation.fr/actualite/medias/254019.FR.php

>>REACTION DES JOURNALISTES DU JDD
[CBnews 16.05.07]
Les journalistes du Journal du Dimanche ont adresse hier une lettre ouverte a leur patron Arnaud Lagardere, dans laquelle ils denoncent « une censure inacceptable » apres la non publication d’un article sur Cecilia Sarkozy. « Vous etes intervenu samedi aupres de la direction de la redaction pour que cet article ne soit pas publie », ecrivent les journalistes. « Nous estimons qu’il s’agit la d’une censure inacceptable, contraire a la liberte de la presse. L’ensemble des journalistes du JDD s’indigne de cette pratique d’un autre age, d’ailleurs largement denoncee par l’ensemble de notre profession, en France comme a l’etranger », poursuivent-ils. Cette reaction publique intervient apres les denonciations en provenance de syndicats de journalistes et de Reporters sans frontieres.
http://www.cbnews.fr/articles/medias/reaction-des-journalistes-du-jdd

>>JDD : LA REDACTION EN COLERE CONTRE LAGARDERE
[SN 16.05.07]
PRESSE. La colere gronde au JDD. La Societe des journalistes de la redaction a adresse mardi 15 mai une lettre ouverte a Arnaud Lagardere, patron du groupe proprietaire du journal. Elle denonce « une censure inacceptable apres la non-publication d’un article sur Cecilia Sarkozy dans lequel on apprenait qu’elle n’avait pas vote lors du deuxieme tour de l’election presidentielle. »Vous etes intervenu samedi aupres de la direction de la redaction pour que cet article ne soit pas publie », ecrivent-ils. Avant d’ajouter : « L’ensemble des journalistes du JDD s’indigne de cette pratique d’un autre age largement denoncee par l’ensemble de notre profession, en France comme a l’etranger. » Et de prevenir :  » Vos relations privilegiees avec Nicolas Sarkozy ne sauraient nous contraindre a renoncer une nouvelle fois aux exigences de notre metier ».

— Pourquoi les gens ont vote Sarkozy
— Un petit commerçant en colere…
https://libertesinternets.wordpress.com/2007/05/16/pourquoi-les-gens-ont-vote-sarkozy/

————————————–
ON LINE
————————————–

>>LE WI-FI ENTRE DANS LA COUR DES TECHNOLOGIES TAXEES
[La Lettre de l’Atelier 15.05.07]
Le Wi-Fi, ouvert au public depuis 2003 en France dans le cadre d’un regime experimental, va bientot faire son entree au sein du regime general applique aux operateurs de communications electroniques. L’Arcep, l’Autorite de regulation des communications electroniques et des postes, estime que le marche est devenu suffisamment mur et dynamique pour laisser son statut d’experimentateur de cote et s’acquitter d’une taxe sur le chiffre d’affaires.
http://www.atelier.fr//article.php?artid=34421&catid=16

>>NOM DE DOMAINE EN ‘SUCKS.EU’ : PREMIERE DECISION
[Juriscom.net 14/05/2007]
http://www.juriscom.net/actu/visu.php?ID=922

>>AVEC L’ESSOR DU HAUT-DEBIT, LE NOMBRE D’INTERNAUTES FRANCAIS AUGMENTE DE 11%
[Le Monde 16.05.07]
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-651865,36-910167@51-824668,0.html

————————————–
INFORMATIONS GENERALES
————————————–

— Lu sur le perroquet libere :
— Au moins, maintenant, on sait clairement ou est l’ennemi [GregWah)

>>L’INQUIETANT PROGRAMME DES VERTS PARISIENS
[Le Perroquet libere – 14/05/2007]
Parlons donc de leurs propositions pour les elections municipales qui sont regroupees dans un document presente par les Verts comme un « avant-programme ».
http://www.leperroquetlibere.com/L-inquietant-programme-des-Verts-parisiens_a265.html

————————————–
SPECIAL « DOUCE FRANCE »
————————————–

— le fichage legal des « minorites visibles » va pouvoir commencer…

>>LA CNIL EST FAVORABLE AU RECUEIL DE DONNES SUR L’APPARENCE PHYSIQUE
[Le Monde 16.05.07]
La Commission nationale de l’informatique et des libertes (CNIL) a rendu public, mercredi 16 mai un nouvel avis sur la mesure de la diversite. Constatant qu’il n’y a pas de consensus sur la question, la Commission ecarte l’idee d’une classification ethno-raciale dans toute la statistique publique.
http://www.lemonde.fr/web/imprimer_element/0,40-0@2-3224,50-910945,0.html

——————————————-
CYBER-GUERRE – SONS DE BOTTES – PROPAGANDE
——————————————-

>>LES SERVICES SECRETS DE SA MAJESTE RECRUTENT DES CYBER-ESPIONS
[Silicon.fr 15.05.07]
« Agent special 3W pour vous servir∑ » Les technophiles sont courtises par les services de renseignements britanniques
http://silicon.fr/fr/silicon/news/2007/05/15/couronne-britannique-recrute
>>L’ARMEE AMERICAINE INTERDIT DOUZE SITES WEBS A SES TROUPES
[01net 15.05.07]
De YouTube a MTV, au departement de la Defense, des adresses populaires sont desormais bloquees, au nom d’un eventuel engorgement du reseau.
http://www.01net.com/editorial/348637/internet/l-armee-americaine-interdit-douze-sites-web-a-ses-troupes/

———————————————–
LIBERTES PUBLIQUES – LSQ – LSI – LEN – CENSURE
———————————————–

>>COUP D’ACCELERATEUR AUX RADARS EN VILLE
[le Figaro 15.05.07]
Le controle de la vitesse en ville est le nouveau chantier de la securité routiere. De plus en plus de radars fixes devraient en effet etre installes au coeur des agglomerations. « Apres la vitesse sur les autoroutes, la politique se poursuit en ville », confirme Cecile Petit, deleguee interministerielle a la securite routiere
http://www.lefigaro.fr/france/20070515.FIG000000030_coup_d_accelerateur_aux_radars_en_ville.html?103917

————————————————————
DROITS D’AUTEURS – DaDVsi – P2P – BREVETS – HACK – CRYPTAGE
————————————————————

— Enc… de Microsoft !!!

>>VIOLATION DE BREVETS : MICROSOFT ACCUSE LES EDITEURS DE LOGICIELS LIBRES
[La Lettre de l’Atelier 15.05.07]
La firme de Redmond a decide d’entamer une nouvelle guerre contre le monde de l’open source! En effet, dans un entretien au magazine americain Fortune, Brad Smith, le directeur juridique de Microsoft, a accuse le systeme d’exploitation Linux ainsi que d’autres logiciels libres de violer 235 brevets detenus par l’editeur americain.
http://www.atelier.fr//article.php?artid=34417&catid=18

>>MICROSOFT MENACE LE MILIEU OPEN SOURCE POUR VIOLATIONS DE BREVETS
[Silicon.fr 14.05.07]
Coup de froid sur la banquise∑ le geant de Redmond reclame des redevances aux createurs de logiciels libres
http://silicon.fr/fr/silicon/news/2007/05/14/microsoft-s-attaque-millieu

— Omoshiroiii 😉

>LE JAPON MISE SUR LINUX
[SVM mac 16.05.07]
Le gouvernement japonais promeut l’Open Source et Linux.
http://www.svmmac.fr/news/le_japon_mise_sur_linux

>>UNE PAGE WEB SUR 10 CONTIENDRAIT DU CODE MALVEILLANT
[JDN 16.05.07]
Selon Google, la proportion des pages contenant un code s’executant automatiquement serait d’une sur dix. Widgets, configuration des serveurs Web et bannieres publicitaires seraient notamment en cause.
http://www.journaldunet.com/solutions/0705/070516-google-web-codes.shtml


Un petit commerçant pas content de se faire truander par la racaille locale…

Un boulanger en colère


PUTAIN, MAIS POURQUOI Y A PAS CA SUR LE BORD DE MA ROUTE ?

Le 4 mai 2007, dans le comté de Ellis dans l’Oklahoma, plusieures tornades ont ravagé la campagne. Deux automobilistes ont filmé l’une d’elles… WOW !!!!


UN ARTICLE SUR CÉCILIA SARKOZY REVELANT QU’ELLE N’A PAS VOTE AUX ELECTIONS PRÉSIDENTIELLES AURAIT ÉTÉ CENSURÉ SUITE A DES PRESSIONS DE LA PART DE SON MARI
[Yahoo News (Reuters) 13/05/2007]
Un article du Journal du Dimanche révélant que Cécilia Sarkozy n’aurait pas voté lors du second tour de la présidentielle aurait été censuré par l’actionnaire de l’hebdomadaire, le groupe Lagardère, selon une information parue sur le site internet Rue89.

« Selon nos informations, le Journal du Dimanche a renoncé à publier un article racontant comment Nicolas et Cécilia Sarkozy avaient passé leur dernier dimanche, le 6 mai, jour du second tour », lit-on sur ce site fondé par d’anciens journalistes de Libération.

Selon eux, leurs confrères du JDD auraient « découvert », en consultant le registre du bureau de vote où était inscrite Cécilia Sarkozy que l’épouse du candidat de l’UMP « n’avait pas voté ».

Le directeur de la rédaction de l’hebdomadaire dominical, Jacques Espérandieu, a alors demandé à ses journalistes samedi, veille de la parution du journal, d’appeler Cécilia Sarkozy avant de publier l’information, indiquent les rédacteurs de Rue89.

Cécilia Sarkozy n’a pas voulu faire de commentaire, ajoute le site internet.

« A la suite de quoi, plusieurs membres de la garde rapprochée de Nicolas Sarkozy seraient intervenus », affirme Rue89 qui cite notamment Claude Guéant, le directeur de campagne de Nicolas Sarkozy et Franck Louvrier, son responsable de la communication.

« Finalement, Arnaud Lagardère, patron du groupe Lagardère, a exigé que l’article soit remis dans un tiroir », affirme Rue 89.

« L’article, illustré d’une photo de la liste d’émargement, mentionnait également de vifs échanges, dans la soirée (du 6 mai), au sein du couple », précise Rue89.

Le Journal du Dimanche n’était pas joignable dans l’immédiat.

http://fr.news.yahoo.com/13052007/290/un-article-sur-cecilia-sarkozy-aurait-ete-censure.html

Page suivante »