Pensez vous que nous verrons le grand Rabbin, Mark Knobel et Patrick Klugman à la manif de Vendredi ?

En Israël la « Jewish Defense League » agresse quotidiennement des militants du camp de la paix… le mois dernier encore un militant qui distribuait des tracts contre l’extension des colonies en Cisjordanie a été frappé à coup de barre à mine par des miliciens sortis d’une voiture. L’armée qui patrouillait à 20 mètres n’est pas intervenue et la police n’a pas voulu enregistrer la plainte du militant qui avait reconnu l’un de ses agresseurs.

[Réf. GK147 Communiqué de presse]

Les locaux du MRAP à nouveau la cible d’extrémistes

Les fascistes ont encore frappé, dans la nuit du 18 au 19 décembre. Pour la troisième fois depuis le début de la seconde intifada, les locaux du MRAP ont été saccagés, les salariés et les bénévoles du MRAP menacés dans leur sécurité.

De tels actes font suite à l’émergence d’écrits et de sites internet se réclamant du judaïsme, qui reprennent les thèses fascistes de la ligue de défense juive ; de tels actes prouvent que des extrémistes sur le sol français entendent menacer la paix civile.

A l’évidence notre combat pour la paix, notre refus de la colonisation des territoires occupés, notre refus du terrorisme barbare, attirent la haine des deux extrêmes, dans le cas présent certains fascistes pro-israéliens. Ces actes inqualifiables ne nous feront pas dévier de notre combat pour la paix.

Le MRAP en appelle à la réaction solidaire de toutes les organisations démocratiques, pour condamner ces agressions fascistes se réclamant faussement du judaïsme, et qui dans les faits desservent la lutte contre l‚antisémitisme.

A cette occasion, le MRAP déplore la stratégie de pression qui consiste à taxer d’antisémitisme toute organisation défendant le processus de paix en Palestine. Une telle instrumentalisation de l’antisémitisme et de la Shoah, à des fins politiques et religieuses, conduit inévitablement à la banalisation du concept d’antisémitisme.

Si le MRAP est antisémite parce qu‚il soutient le processus de paix au Proche- Orient, alors des dizaines d’autres organisations démocratiques sont antisémites, le Gouvernement français et son ministre des Affaires Etrangères le sont aussi, chacun devient antisémite ; alors il n’y a plus d’antisémitisme.

Cette attitude est vénéneuse, car elle absout les véritables antisémites, pour confondre les partisans de la haine et de l’intolérance, avec les militants de la paix, de l’amitié entre les peuples et du combat contre tous les racismes.

Le MRAP dénonce ce crime qui fait fi de notre mémoire. Il demande l’arrestation et la condamnation de ces fascistes se réclamant à tort du judaïsme, religion de paix et de tolérance, tout comme il demande la mise hors d’état de nuire des auteurs d’actes antisémites. Ces extrémistes sont les deux faces d’une même médaille, celle de la haine et du fanatisme.

Le MRAP invite les adhérents et militants du Mouvement, celles et ceux qui le soutiennent, à un rassemblement de solidarité vendredi 21 décembre à 18 heures 30 devant son siège : 43 bd de Magenta – 75010 Paris