Hate Foes Praise Yahoo Move
(Wired 03.01.01)
After months of legal wrangling, Yahoo finally decides to ban Nazi and Ku Klux Klan merchandise from being auctioned on its sites. Human rights activists cheer.
http://www.wired.com/news/politics/0,1283,40954,00.html?tw=wn20010103

Yahoo se sort d’affaire par une pirouette
(Libération 04.01.01)
Le portail interdira la vente d’objets nazis le 10 janvier.
http://www.liberation.fr/quotidien/semaine/20010104jeus.html

Yahoo! retire les objets nazis de son site américain
(Tribune 04.01.01)
Condamné en France, Yahoo! fait machine arrière et rend ses enchères payantes.
http://www.latribune.fr/Tribune/Online.nsf/Articles/20010104167700?OpenDocument

Yahoo! limite la vente d’objets nazis sur ses sites d’enchères
(01 Net 04.01.01)
A partir du 10 janvier, le service d’enchères de Yahoo ! appliquera une politique beaucoup plus stricte en ce qui concerne la vente d’objets discriminatoires. Il instaurera également une commission pour chaque objet mis aux enchères.
http://www.01net.com/rdn?oid=133068

Objets nazis interdits de vente sur Yahoo
(Technosphere 04.01.01)
A partir du 10 janvier, les ventes d’objets nazis seront interdites sur les sites d’enchères de Yahoo.
http://www.technosphere.tm.fr/news_internet/internetnews.cfm?id=4028

Affaire Yahoo! l’épilogue ?
(Transfert 04.01.01)
Yahoo! a décidé de proscrire les ventes d’objets nazis de son site d’enchères. Ce n’est pas une réponse à la demande du juge français, dit l’entreprise, mais une prise en compte du débat. Nuance !
http://www.transfert.net/l.cfm?num=3219

Yahoo contre les associations de lutte contre le racisme : l’épilogue ?
(JDN 04.01.01)
Yahoo se défend pourtant d’avoir pris la décision de retirer les objets nazis de ses ventes aux enchères à la suite de sa condamnation en référé par le tribunal de grande instance de Paris (lire l’article JDNet du 21/11/00). « L’évolution de notre politique est liée au nouveau modèle économique de notre site d’enchères, explique Philippe Guillanton, directeur des opérations de Yahoo Europe. Auparavant nous étions simplement hébergeurs d’annonces et nous risquions de contredire le premier amendement de la constitution américaine si nous avions voulu filtrer certains objets ». En devenant payant, Yahoo considère désormais qu’il lui est possible de mettre en place une charte éthique excluant la vente d’objets associés à la haine et à la violence dès lors qu’il s’agit d’une plate-forme de commerce électronique.
http://www.journaldunet.com/0101/010104yahoo.shtml

Yahoo ! interdit la vente d’objets nazis sur sa plate-forme américaine
(DBG 04.01.01)
Le portail Yahoo ! a annoncé hier l≠interdiction de vente de « tout objet associé à la haine et à la violence » sur sa plate-forme américaine d’eCommerce (enchères, petites annonces, shopping et boutique). « Nous encourageons nos utilisateurs à nous alerter sur les ventes qui leur paraissent illégales, contestables ou contraires à nos conditions d≠utilisation », indique Brian Fitzgerald, senior producer de Yahoo ! Auctions. Par ailleurs, pour « assurer une meilleure qualité de service pour l≠ensemble des utilisateurs, vendeurs et acheteurs », Yahoo ! Auctions imposera désormais des frais forfaitaires, compris entre 0,2 et 2,25 $, pour chaque objet vendu. Malgré ces dispositions, le portail américain maintient son recours devant la justice américaine, pour invalider la décision du tribunal de grande instance de Paris. En novembre dernier, le TGI avait ordonné à Yahoo ! de bloquer dans les trois mois l≠accès, pour les Internautes français, aux ventes d≠objets

Yahoo va retirer les objets nazis de ses sites d’enchères ?
(Webmaster)
Après avoir reçu des plaintes de la LICRA ou le MRAP et après un procès à l’encontre de Yahoo à propos de la mise à disposition de tous d’objets nazis sur ses sites d’enchères…
http://www.webfaster.net/inter_jan_03_1_2001.html

Putain ca flashe !!!
(Transfert 04.01.01)
Voilà une nouvelle qui va encore passer inaperçue pour le monde flashy du e-commerce. Toutefois, elle pose de sérieuses questions en matière de sécurité informatique : tous les ordinateurs qui visionnent des animations au format Flash peuvent être piratés…
http://www.transfert.net/l.cfm?num=3217

La Ligue des droits de l’homme fait le forcing pour reprendre LDH.org
L’association française a déposé une plainte auprès de l’Ompi concernant le nom de domaine LDH.org. Ce dernier appartient depuis quatre ans à une autre association dénommée LDH qui n’est pas prête à le céder.
http://www.01net.com/rdn?oid=133139

La Ligue des Droits de l’Homme pas si propre que ça sur le Net ?
Le 25 Décembre dernier, une belle journée aurait pu commencer pour Augustin Vidovic, contact administratif du nom de domaine ldh.org.
http://www.webfaster.net/inter_jan_03_6_2001.html

 Waarf !
Les .nom.fr ? un véritable echec ?
En décembre dernier, l’AFNIC a organisé une opération qui consistait à déposer gratuitement des noms de domaine en « .nom.fr ».
> http://www.webfaster.net/inter_jan_03_2_2001.html

Mon brevet est plus fort que le tien
(Transfert 04.01.01)
Un fournisseur d’accès gratuit à Internet attaque un concurrent pour contrefaçon de brevet. Celui-ci l’avait lui-même poursuivi pour les des raisons identiques, il y a six mois.
http://www.transfert.net/l.cfm?num=3225

Yann Le Grand (dit « Yo ! »)