David Post, expert en droit du réseau, se défie du «gouvernement du Net»: «L’Icann exerce un pouvoir inquiétant»
(Libération 19.12.00)
Américain libertaire pur jus, comme de nombreuses figures de l’Internet, il a lancé icannwatch.org, le site le plus critique envers l’Icann (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers), le «gouvernement du Net». Cet ancien professeur d’anthropologie explique, avec son accent de Brooklyn, qu’il «fait plus confiance aux internautes qu’aux gouvernements».
http://www.liberation.fr/quotidien/semaine/20001219marzd.html

10 mois de prison pour un prof revisionniste
(Zataz.com – Internet)
L’allemagne vient de juger un australien qui affichait sur le web des propos racistes et (…)
http://www.zataz.com/

Le FPÖ obtient la fermeture de sites contestataires
Le parti d’extrême droite autrichien qui réclame depuis près d’un an la fermeture de sites pastichant le sien et celui de l’ÖVP a finalement obtenu gain de cause.
http://www.zdnet.fr/cgi-bin/a_actu.pl?ID=17337&nl=zdinternet

Vie privée: avec humour, les « Big Brother Awards » récompensent les traqueurs
Samedi, des prix ont été attribués aux personnes ou institutions s’étant distinguées par leur mépris de la vie privée ou pour la promotion de la surveillance et du contrôle de personnes.
http://www.01net.com/rdn?oid=132250

Big Brother Awards : les premiers de la classe
(Transfert 19.12.00)
Les premiers Big Brothers Awards français ont récompensé samedi soir les sociétés et les organismes les plus avancés dans la surveillance et le fliquage des individus. Parmi les gagnants, la Sonacotra, le ministère de l’Intérieur,  ou la ville de Vaulx-en-Velin.
http://www.transfert.net/l.cfm?num=2047

Start-up cherche syndicat désespérément
(Transfert 19.12.00)
A San Francisco, une vingtaine d’employés d’e-town, une start-up spécialisée dans le commerce électronique, pourrait bien créer le premier syndicat jamais fondé dans une dotcom.
http://www.transfert.net/l.cfm?num=2048

Carnivore : circulez, Y’a rien à voir (ou presque) !
(Transfert 19.12.00)
Les experts mandatés par le gouvernement américain pour établir un rapport de complaisance sur l’outil de surveillance électronique du FBI approuvent son utilisation… et confirment les craintes des défenseurs de la vie privée.
http://www.transfert.net/l.cfm?num=2051

Les Etats-Unis rendent le filtrage obligatoire
(Transfert 19.12.00)
http://www.transfert.net/l.cfm?num=2070

La restructuration du portefeuille de CMGI se poursuit, avec la fermeture de PowWow
(DBG 19.12.00)
La restructuration du capital-risqueur américain CMGI (Nasdaq : CMGI) prend forme. Après iCast (portail b-to-b) et 1stUp.com (solution d’accès Internet en marque blanche), tous deux en phase de liquidation, c’est autour de PowWow, le service de messagerie développé parTribal Voice, une filiale de CMGI, de fermer ses portes, l’échéance étant annoncée pour le 19 janvier prochain. La restructuration annoncée par CMGI en septembre dernier a donc bien lieu.

Le réseau, un outil libertaire et totalitaire à la fois
Le point de vue de Hélène Monnet et Christian de Maussion fondateurs de l’Institut Multi-Médias
(Les Echos 19.12.00)
(….) On reconstruit des frontières, des ghettos, des accès verrouillés. On trace des lignes de démarcation. On borne son lopin de Web. Le monde virtuel se décalque alors de l’environnement réel. La vieille notion de frontière est réhabilitée. Avec ses postes de douane. Elle délimite l’aire de l’Internet propriétaire. Et on se réapproprie la sentence de Lacordaire :  » C’est la liberté qui opprime et la loi qui affranchit.  » En 1753, dans son  » Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes « , Jean-Jacques Rousseau commençait par ces mots :  » Le premier qui ayant enclos un terrain s’avisa de dire, ceci est à moi, et trouva des gens assez simples pour le croire, fut le vrai fondateur de la société civile.  » Aujourd’hui, la société Internet, sauvagement numérique, refait ces mêmes gestes du vivre ensemble.
http://www.lesechos.fr/secteurs/hightech/hightech_debat0.htm#17

Séquence « humour » 😉
Vers un contrôle technique pour les trottinettes ?
(L’argus de l’automobile 19.12.00)
La très sérieuse DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes) a décidé de tester des trottinettes …
http://www.argusauto.com/pages/editorial/visite.cfm?IDRub=45&IDArt=29889